Covid 19 : vols vers l'italie et la Belgique

Offre Aérienne

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+

Lundi 23 mars. Communiqué de la DGAC : Interdiction de réaliser un vol de loisir ou sportif.

Dans la lutte contre la propagation du virus covid-19, et en application du décret du 16 mars 2020, les contacts et les déplacements doivent être réduits à leur plus strict minimum.

Le décret précise les seuls déplacements autorisés :

• déplacements entre le domicile et le lieu d’exercice de l’activité professionnelle, lorsqu’ils sont indispensables à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail (sur justificatif permanent) ou déplacements professionnels ne pouvant être différés;

• déplacements pour effectuer des achats de première nécessité dans des établissements autorisés (liste sur gouvernement.fr) ;

• déplacements pour motif de santé ;

• déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance aux personnes vulnérables ou la garde d’enfants ;

• déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie.

Il découle de ce qui précède que tout déplacement en vue de réaliser un vol de loisir ou d’activité sportive est interdit. Ainsi les vols en question sont de facto impossibles, notamment, les vols solo, d’instruction, d’entrainement, de baptême ou de découverte.

La DGAC est consciente des conséquences possibles concernant des licences, qualifications et certificats qui arriveraient prochainement à échéance. La diffusion de mesures pour les professionnels est la première priorité et des solutions ont été trouvées. La recherche de solutions pour l’aviation de loisir est à l’étude dans le respect des règles de l’Agence européenne de Sécurité Aérienne.

De nombreux pilotes sont pleinement respectueux des règles ci-dessus mais des cas de vols de loisirs ont été constatés. L’exemplarité de l’aviation légère et sportive est attendue dans cette crise sanitaire avec un respect rigoureux de l’interdiction rappelée ci-dessus dont tout manquement est punissable et négatif pour toute la communauté aéronautique.

Plus d'informations sur le site de la DGAC: https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/aviation-legere

 

Vendredi 13 mars. Les vols vers l'Italie du 31 mars au 8 avril 2020 sont annulés en raison des restrictions COVID-19 en Italie. Les vols vers la Belgique sont suspendus du 3 au 20 avril 2020. 
Nous vous invitons à contacter votre compagnie aérienne pour plus de renseignement. 

Lundi 16 mars. Notre pays vit actuellement une des plus importantes crises sanitaires de son histoire, ce qui nécessite civisme, solidarité et réactivité.

Le Groupe Edeis suit, jour après jour, avec la plus grande attention chaque nouveau développement lié au coronavirus (COVID-19) et à sa propagation. Nous sommes en contact permanent avec les autorités locales concernées et nous appliquerons rigoureusement leurs préconisations. Notre priorité absolue est la santé de nos clients, de nos partenaires et celle de nos collaborateurs.

Les 19 aéroports gérés par Edeis vont assurer leurs missions de services publics aéroportuaires en particulier les vols de rapatriement, les évacuations sanitaires, les transplantations d’organes, les ravitaillements des aéronefs de l’Etat (gendarmerie, armées, etc.).

Afin d’assurer ces missions tout en appliquant les mesures de restrictions décidées par le Gouvernement, nous allons adapter notre effectif conformément au Plan de Continuité d’Activité (PCA) afin de disposer du personnel requis pour accueillir les vols qui ont besoin de services (avitaillement, navigation aérienne, sécurité, etc.).