Professionnels

Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Google+

La biodiversité dans l'aéroport

En moyenne, 70% de la surface d’un aéroport est constituée d’espaces verts. Contrairement aux idées reçues, ces espaces, peu ou pas traités et préservés de beaucoup d’activités humaines pour des questions de sécurité, sont de véritables lieux de développement et de préservation de la biodiversité.  

L’association Aéro Biodiversité, créée en 2013 sous l’impulsion de la compagnie Hop Air France, intervient désormais sur 18 aéroports français. Elle y réalise des protocoles scientifiques afin de répertorier la biodiversité et de proposer des axes d’amélioration pour sa préservation, en prenant également en compte la gestion des risques liés à la sécurité aéroportuaire, et notamment le risque animalier.

L'aéroport Tarbes Lourdes Pyrénées est ainsi impliqué dans cette démarche depuis 2019.

Intervention de l’association Aéro Biodiversité à TLP

En collaboration avec la région Occitanie et avec le soutien du syndicat mixte Pyrénia qui a adhéré à l’association Aéro Biodiversité, l'aéroport Tarbes Lourdes Pyrénées a pu bénéficier de cette démarche à partir du mois d’avril 2019. 4 sessions d’observations ont déjà été menées et ont permis aux 4 scientifiques de l’association de réaliser des observations concernant la flore (qui présente une grande richesses) et la faune, avec notamment plus d’une vingtaine d’espèces d’oiseaux recensées.

Les scientifiques ont également pu mettre en place le matériel nécessaire à la réalisation de 2 protocoles :

► 4 nichoirs à pollinisateurs fixés à la clôture à 2 endroits;

► 3 planches à invertébrés positionnées dans l’herbe dans une prairie proche du seuil 20.

Des relevés ont été réalisés mensuellement par les équipes de l’Association, qui ont  également pu réaliser d’autres protocoles de science participative, encadrés par le Museum d’histoire naturelle : photographies d’insectes, observations des papillons, relevés de faune et flore...

Les équipes de l’Association ont également pu échanger avec différents collaborateurs de l’aéroport et notamment les équipes des Pompiers (SSLIA), dont les référents péril animalier et entretien de la plateforme.

Les observations réalisées sur la plateforme associées aux compétences scientifiques des intervenants peuvent apporter une aide précieuse dans la gestion de différentes problématiques (risque animalier, espèces végétales invasives…).

 

En savoir plus sur la démarche : www.hopbiodiversite.com